• Le JT du congrès à Montpellier

    Pour celles et ceux qui ne sont pas au congrès à Montpellier, on vous donne des nouvelles en vidéo. Voice le JT du deuxième jour de ce congrès.

    ° LE JT ! DU CONGRÈS °

    Au sommaire de ce second JT :

    • Le mot de… Maïla Dive
    • Gros plan : "Pouvoir d’agir, pouvoir choisir", le nouveau projet associatif
    • Sur le vif : les ateliers coopératifs
    • Convivialité : l’espace APF Lab-Handicap et nouvelles technologies et la Rue des 1 000 visages
    • Convivialité : la rue des 1 000 visages
    • Merci… à la Société Générale et Solware Life
    • Merci… à une association mobilisée !

     

     

  • Votre engagement, leurs vacances

    devenez accompagnateur bénévole.jpgAPF Évasion recherche plus

    de 1 200 accompagnateurs Bénévoles

    Accompagner des personnes en situation de handicap en séjour adapté, c’est vivre une expérience riche et un été inoubliable !

    S’engager auprès d’ APF Évasion, c’est défendre le droit aux vacances pour tous !

    Ainsi, APF Evasion recherche plus de 1200 accompagnateurs bénévoles pour apporter une aide aux vacanciers en situation de handicap.

     Toute personne de plus de 18 ans, dynamique, respectueuse des valeurs de l’APF et prête à offrir 2 semaines de son temps, peut devenir accompagnateur bénévole.

    Être accompagnateur bénévole, c’est permettre aux personnes en situation de handicap moteur ou polyhandicapées de s’évader quelques jours lors de séjours de vacances.

    Au-delà de l’aide à la vie quotidienne, les séjours APF Évasion trouvent leur richesse dans la rencontre entre les vacanciers et les équipes d’accompagnateurs.

     

    Pour devenir accompagnateur bénévole, rien de plus simple !

    Inscription et renseignements :

     → en ligne : www.apf-evasion.org

    → par téléphone : 01 40 78 56 63

    → par courriel : evasion.accompagnateurs@apf.asso.fr

    → en demandant un exemplaire papier du dossier d’inscription à

                        APF Évasion                       

         17, bd Auguste Blanqui

         75013 Paris

     

  • PROJET DE LOI ÉLAN : Un recul pour l'habitat inclusif

    Plusieurs organisations[1] représentatives des personnes en situation de handicap et de lutte contre l’exclusion expriment leur totale incompréhension face au projet de loi relatif à l’évolution du logement et à l’aménagement numérique (ELAN) qui sera présenté au Conseil des ministres le 4 avril.

    Les mesures retenues à ce jour par le gouvernement  vont à l’encontre des besoins, quantitatifs et qualitatifs, des personnes en situation de handicap et des personnes âgées.

    De plus, elles sont en incohérence totale avec les autres politiques publiques engagées par le gouvernement (transformation de l’offre de services des personnes en situation de handicap, développement de l’habitat inclusif, de l’hospitalisation à domicile et en ambulatoire, …) ainsi qu’avec le vieillissement de la population.

     MAIS QUE PRÉVOIT CE PROJET DE LOI ?

    Le projet de loi prévoit en effet de réduire à 10% le nombre des logements neufs accessibles, au lieu de 100% aujourd’hui, ce qui constitue une grave régression sociale. Il condamnerait alors les personnes en situation de handicap et âgées à ne plus pouvoir accéder qu’à un peu plus de 2.000 logements neufs chaque année. 

    L’introduction de ce quota de logements est en outre discriminatoire et  en contradiction avec le droit des personnes à choisir librement leur lieu de vie (article 19 de la Convention de l’ONU relative au droit des personnes handicapées, pourtant ratifiée par la France en 2010).

    Pour toutes ces raisons, les associations alertent le gouvernement sur les difficultés accrues que risquent de rencontrer les personnes en situation de handicap et âgées pour accéder à un logement conforme à leurs besoins.

     Elles réitèrent enfin leur demande de voir les immeubles de trois étages et plus (au lieu de 4 étages actuellement) desservis par un ascenseur, aujourd’hui majoritaires, pour être accessibles aux personnes en situation de handicap et âgées, avec une approche universelle.

     

    [1] APAJH, APF, ATD Quart Monde, CFPSAA, FAS, Fédération nationale des associations de retraités, Fehap, FFAIMC, Fnath, GIHP, Unafam, Unapei, Uniopss

  • Du 26 au 29 avril au Chateau du Plessis

    La Délégation APF France handicap d’Indre-et-Loire  propose du théâtre Par et Pour Tous en partenariat avec le Château du Plessis.

     APF France handicap et le Groupe K. (Cie J. M. Cano Lopez) sont heureux de vous convier le jeudi 26 avril à 20h , au chantier ouvert de l’atelier de formation ACA, composé de personnes valides et de personnes en situation de handicap.

    Cet atelier explore les univers imaginaires de chacun. Des extraits de textes, des musiques, des images sont les supports de cette construction artistique et de cette belle aventure collective.

    Cet atelier, ouvert depuis novembre 2017,  réunit une vingtaine de stagiaires tous les vendredis après-midi au Château du Plessis.

    Lors de ce chantier, les stagiaires présenteront l’avancée de leurs travaux, à deux mois de la création prévue le 16 juin.

    En présence de l’équipe de APF France handicap et de ses partenaires, José Manuel Cano Lopez, metteur en scène et Matilde Thomas, comédienne et art-thérapeute en charge des ateliers, partageront avec vous la démarche suivie.

    D’autre part, pour tous ceux qui n’ont pas pu s’inscrire à cet  atelier, et afin de faire profiter un plus grand nombre de personnes, la Délégation APF France handicap d’Indre-et-Loire propose un stage de découverte théâtrale, ouvert à tous, du Jeudi 26 avril au Dimanche 29 avril 2018, de 14h à 17h. ( Inscriptions closes à ce jour)

    13 stagiaires se sont inscrits pour venir s’initier pendant ces 4 jours, à la pratique théâtrale adaptée.

     Si vous souhaitez assister à la soirée du jeudi 26 avril prochain,

    nous vous remercions de vous inscrire au 02 47 38 29 29

    Attention : Places limitées !

     

    Au plaisir de vous accueillir au Château du Plessis, à la Riche !