• Être femme et en situation de handicap

    plaidoyer apf - femmes.pngÀ l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, APF France handicap publie son plaidoyer : “Femmes en situation de handicap : stop aux stéréotypes, aux inégalités et aux violences”.

    Basé sur les textes fondamentaux (notamment la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées) et sur une enquête à laquelle plus de 3 100 femmes ont participé, ce plaidoyer dénonce les obstacles spécifiques qu’elles rencontrent au quotidien.

     « On a beau être en 2019, être une femme est compliqué. En situation de handicap, c’est pire» X, 35 ans, atteinte d’une déficience physique.

    Depuis de nombreuses années, les droits des femmes font l’objet de luttes spécifiques :  contre les discriminations, pour l’égalité réelle, etc.

    De la même façon, les personnes en situation de handicap et leurs proches se battent pour leurs droits et leur effectivité, contre les discriminations, pour l’égalité dans tous les domaines de la vie. Cependant, généralement, ces combats sont menés au nom des "personnes", sans que soit prise en compte la dimension de genre. Les populations en situation de handicap semblent victimes d'un phénomène d'asexualisation.

    Pourtant, en croisant les approches genre et handicap, force est de constater qu’être femme et être en situation de handicap impliquent bien souvent une double discrimination et des difficultés spécifiques.

    C’est d’ailleurs ce qui apparaît dès les premières lignes du plaidoyer : 92 % des répondantes estiment que leurs problématiques ne sont pas bien prises en compte dans les politiques du handicap alors que pour 83 % d’entre elles, le fait d’être une femme en situation de handicap rend leur vie quotidienne plus difficile. 

    Près de 40 % ont déjà été ou sont actuellement victimes de discrimination(s). Dans tous les domaines de la vie quotidienne, être une femme en situation de handicap est donc bien souvent synonyme de double discrimination, d’inégalité et de stéréotypes renforcés.

    C’est ce qu’ APF France handicap montre dans son plaidoyer, notamment grâce aux témoignages récoltés par le biais de son enquête en ligne auprès de femmes en situation de handicap.

    Vous pouvez télécharger le plaidoyer en cliquant ICI

    Vous pouvez regarder  8 témoignages de femmes en situation de handicap en cliquant sur le lien ci-dessous :

    #VoixAuChapitre : Aïcha "On a toujours voulu me mettre dans une case."

     

     

  • Grand débat national : une plateforme dédiée

     

    images grands débats.pngEncore 10 jours de Grand débat national. 

    Au sein du réseau APF France handicap, des initiatives se sont multipliées pour organiser des rencontres (à noter par exemple le Grand débat organisé à Clermont, avec une traduction en langue des signes et plus de 100 participants : [cliquez ici]).

    Sur la plateforme mise en place par APF France handicap, intitulée "Participez" plus de 400 participants individuels s’y sont inscrits. N'hésitez pas à y apporter votre contribution. La plateforme est ouverte jusqu'au 14 mars prochain.  Cliquez sur «Participez ».

    Dès la fin du Grand débat, APF France handicap adressera l’ensemble des contributions à la mission du Grand Débat, au Président de la République, au Premier Ministre et à la Secrétaire d’Etat aux personnes handicapées.

    Pour favoriser l’expression du plus grand nombre, adhérents et usagers de notre association, un document en pictogrammes sur le grand débat national a été conçu, sur proposition du groupe Pulse*. Ce document a été conçu par deux membres du bureau ISAAC** francophone.

    Pour télécharger le document,  Cliquez ICI

  • Choisissez vos prochains élus !

     

    capfd 37,elus apf 37,vidéos apf 37Cher.e ami.e adhérent.e,

    Voici le moment du vote à l’élection du conseil APF du département 37.

    Dans notre département, 9 postes sont à pourvoir.

    Vous avez reçu par courrier les déclarations d’intention de chacun des candidats à cette élection, nous vous invitons à les lire attentivement.

    Afin de vous aider à choisir vos candidats, nous avons incité chacun à présenter son parcours associatif et personnel, ainsi que ses motivations pour l’élection au conseil APF de département. Aucune correction n’a été apportée aux déclarations des candidats.

    De plus nous vous proposons de visionner des courtes vidéos de présentation de certains candidats qui viennent compléter leurs déclarations d'intention, afin de pouvoir les voir et les entendre.

    Votre choix fait, il vous suffit de renvoyer votre bulletin à votre délégation au plus tard le 18 mars 2019 au soir (le cachet de la poste faisant foi).

    Plus vous serez nombreux à voter, plus la démocratie sera vivante et mieux votre conseil sera reconnu.

    Merci de votre implication avec les autres adhérents !

     

    Pour  voir et entendre les candidats, cliquez sur leur nom :