Vos droits

  • Entre révolte et mécontentement : les résultats du baromètre

    La confiance des personnes en situation de handicap et leurs proches dans le gouvernement n'est aujourd'hui plus qu'une illusion : selon la deuxième édition de notre Baromètre France handicap de la confiance réalisé avec l'Ifop, 89% des personnes en situation de handicap se disent mécontentes de l'action d'Emmanuel Macron !

    enquete apf 2019.png

    Cet état d'esprit négatif a d'ailleurs empiré depuis le début du quinquennat : de 69% en 2018, ce sont désormais 74% des personnes en situation de handicap et leurs proches qui s'estiment révoltés face à la situation économique et sociale de la France.

    Confiance qui s'érode, situation financière qui se dégrade, constat amer de la politique menée, actions prioritaires... découvrez l'ensemble des résultats de cette deuxième édition du Baromètre de la confiance pour lequel plus de 3 400 personnes, en situation de handicap ou proche d'une personne concernée, se sont exprimées.

    VOIR TOUS LES RÉSULTATS en cliquant ICI

    Ces résultats ont été dévoilés au cours d'une conférence de presse, dont le replay est disponible en ligne.

    Parce que la dignité, l’égalité et la solidarité, c’est la base, nous vous invitons à vous mobiliser à nos côtés !

    Aidez-nous à porter nos revendications et notre message auprès du gouvernement, en signant la lettre ouverte qui sera remise au président de la République le 14 mai prochain à Paris.

     

    Je signe la pétition en cliquant ICI

  • Ne pas y aller par quatre chemins !

    Lors de l'Assemblée Départementale APF qui a eu lieu à Joué-lès-Tours en novembre 2016 sur le thème du transport, les adhérents ont témoigné de leurs difficultés à utiliser les bus Fil bleu en raison des problèmes techniques liés à l’accessibilité des arrêts, à l’utilisation de la rampe d'accès ou encore liés au comportement de certains conducteurs ou d'usagers etc...

     

    Lire la suite

  • NOUVEAUTÉ : La carte mobilité inclusion

    handicap-la-carte-mobilite-inclusion-pour-eviter-les-fraudes_0.jpg

    Depuis le 1er janvier 2017, la carte mobilité inclusion remplace les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement.

    Voici quelques réponses à toutes les questions que vous vous posez sur cette nouvelle carte.

    C’est la première grande nouveauté de l’année 2017 pour les personnes en situation de handicap. La carte mobilité inclusion (CMI) a officiellement vu le jour le 1er janvier. Elle va progressivement remplacer les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. Principal objectif : diminuer les délais d’attribution

    Quand en faire la demande ?

    Si vous n’avez pas encore de carte d’invalidité, de priorité ou de stationnement et pensez remplir les conditions, vous pouvez la demander dès maintenant. Sinon, attendez que votre ancienne carte arrive à échéance : elle demeure valable jus- qu’à sa date d’expiration.

    Si vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité, de priorité et de stationnement à titre définitif, vous avez jusqu’au 31 décembre 2026 pour demander la CMI. Elle vous sera accordée de droit.

     

    À savoir : Si toutes les demandes de CMI ne peuvent être honorées, des cartes de priorité, d’invalidité et de stationnement pourront continuer à être délivrées jusqu’au 1er juillet 2017.

     

    Pour toutes demandes veuillez vous adresser à la MDPH