3) Revendications / Représentations - Page 3

  • Trouver un médecin ou un kiné ?

    Vous préférez rencontrer votre médecin chez vous ou dans son cabinet ?

    Aujourd’hui, les Français n’ont pas tous accès aux lieux de soins en raison de leurs lieux d’habitation, du manque de médecins mais au-delà de l’absence de médecins dans certaines villes de France, les cabinets médicaux pour la plus part ne sont pas accessibles aux personnes en situation de handicap  pour des raisons qui  sont inadmissibles aujourd’hui !

    Véronique , en situation de handicap et adhérente à la délégation d’Indre-et-Loire, elle n’a pas le choix car il y a des marches dans l’immeuble ! Son médecin se déplace donc à son domicile.

    Actuellement, de nombreux cabinets de soin ne sont pas accessibles parce que :

    • La ville n’a pas réalisé les travaux de voirie permettant l’accès au cabinet ;
    • Les professionnels de santé n’ont pas la possibilité de déménager car il n’y a pas de mise à disposition de cabinets accessibles par les pouvoirs publics.
    • Les professionnels de santé sont locataires de leur cabinet et le propriétaire ne veut pas faire de travaux de rénovation du local ;
    • Le cabinet est dans un immeuble où la co-propriété ne veut pas engager des frais de rénovation (ascenseur, escalier, rampes etc…)

      Ça fait trop longtemps que ça dure ! Nous sommes toutes et tous concernés.

    Le monde change, soyons acteurs de ce changement !

    marche attack.jpg

  • Accessibilité, toutes et tous concernés !

    Accessibilité : un enjeu de société pour toutes et tous

    Aujourd'hui en France, que ce soit dans les grandes agglomérations, les villes moyennes ou dans les zones rurales, des millions de personnes ne peuvent accéder facilement et en toute autonomie aux infrastructures et services publics et privés.

    Au quotidien, de nombreuses citoyennes et de nombreux citoyens ont des difficultés pour se déplacer, faire des démarches, trouver un logement adapté à leurs besoins…

    Comment, dans un environnement inaccessible, circuler librement, faire ses courses, accéder à ses droits, se loger, avoir une vie sociale et culturelle… ? Comment se sentir faire partie de la société ? Quel vivre ensemble et quelle cohésion sociale possibles dans ces conditions, disons-le, inégalitaires ?

    Ainsi notre société inaccessible complique la vie de nombreuses personnes : personnes âgées, blessés temporaires, familles avec poussettes, femmes enceintes, usagers des transports, personnes en surpoids, livreurs, etc.

    La France accuse un retard énorme dans le domaine de l’accessibilité. Alors que de nombreux textes sur l’obligation d’accessibilité existent, leur mise en œuvre non respectée, les délais sans cesse reportés et les dérogations et autres souplesses législatives pénalisent quotidiennement l’ensemble de la population française.

    Or, essentielles pour l’exercice du droit fondamental d’aller et de venir, l’accessibilité et la conception universelle sont des conditions sine qua non de l’effectivité des droits et d’une société inclusive et durable, au contraire de l’inaccessibilité qui confisque de fait liberté et pouvoir d’agir à une partie de la population.

     APF France handicap se mobilise donc du 26 au 30 avril 2021 !

     Quelques personnes d’Indre-et-Loire témoignent de leurs vies, de leurs espoirs et de leurs ressentis :

    Parce que nous sommes toutes et tous concernés !

    Rendez-vous sur : marchesattaque.org

  • Nouvelle pétition pour la non prise en compte des revenus du conjoint et attribution de l'AAH

    Le gouvernement s’oppose toujours à cette mesure. Pour qu’elle soit adoptée, il faut donc forcer la main pour qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale, et votée par les députés.
     
    Comme pour le Sénat, une nouvelle pétition est donc en ligne pour que cette proposition de loi soit mise aux voix au Palais Bourbon.
     
    Si la pétition atteint les 100 000 signatures, le bureau de l’Assemblée Nationale sera obligé de se saisir de ce sujet.
     
    Nous vous invitons à signer la pétition et la partager largement -> https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-352

  • APF France handicap sera aux côtés d'Amélie pour sa plainte

    Amélie, une jeune étudiante en Khâgne, porte plainte pour discrimination contre le lycée Molière parisien en 2016. C'est le 4 Mars 2021 que se déroulera l'audience. APF France handicap, luttant contre les discriminations envers les personnes en situation de handicap est également partie prenante dans une plateforme voulue par la président et menée par le Défenseur des Droits : plateforme anti-discriminations 

    Le communiqué de presse concernant la plainte d'Amélie est disponible en suivant le lien : CP Amélie