L'accessibilité - Page 2

  • Grande enquête « Elections 2017 et Handicap » : donnez votre avis !

    pavé.jpgL’institut d’opinion Ifop lance, avec l’APF, une grande enquête en ligne pour connaître l’opinion des citoyennes et citoyens en situation de handicap à l’occasion de l’élection présidentielle et des législatives.

    Vous êtes vous-même personnellement concerné(e) par un handicap ou vous portez la parole d’une personne en situation de handicap qui ne peut pas s’exprimer ? Vous êtes parent, frère, sœur, d’une ou plusieurs personnes concernées par un handicap ?

    Répondez à cette grande enquête en ligne sur www.enquete-handicap-elections.fr avant le 28 février et donnez votre avis sur l’évolution de votre quotidien ces 10 dernières années, vos attentes et votre état d’esprit à quelques semaines des élections.

     Cela ne vous prendra que quelques minutes et c’est anonyme !

     Si vous n’êtes pas directement concerné (e), des personnes de votre entourage pourraient l’être. Faites-leur connaître l’enquête en la partageant sur les réseaux sociaux !

    Et rendez-vous le 20 mars sur www.apf.asso.fr pour découvrir les résultats !

  • Présidentielle 2017 : Publication du plaidoyer

    plaidoyer APF 2017 image.jpg« Ensemble, rendons la France accessible ! »

    Le Collectif pour une France accessible publie son plaidoyer à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017 : « Ensemble, rendons la France accessible ! »

    Ce document a pour vocation d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle à la nécessité de rendre la France accessible pour tous.

    Aussi, ces derniers sont appelés à se prononcer sur 18 engagements portants, par exemple, sur :

    • la mise en place d’une délégation interministérielle à l’accessibilité universelle,
    • le développement de campagnes de sensibilisation,
    • ou encore la garantie à tout citoyen d’accéder à une offre d’habitat.

    Le collectif a envoyé ce plaidoyer aux candidats déclarés à l’élection présidentielle. Une communication des réponses des candidats est prévue ultérieurement.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    Pour lire le plaidoyer,  cliquez ici

  • Combien sommes-nous ?

    AccessibiliteTeaser2.jpeg

    Savons-nous exactement combien nous sommes à être gênés dans nos déplacements quotidiens en Région Centre Val de Loire, par manque d'accessibilité ?

     

    C'est tout l'objet de cette grande campagne d'affichage proposée par l'Association des Paralysés de France que de répondre à cette question.

    Afin que chacun puisse prendre conscience, en Région Centre Val de Loire, de l'importance du nombre de personnes qui tous les jours sont gênées, parce qu'elles sont en situation de handicap, âgées, ou familles avec enfants.

    L'accessibilité nous concerne tous, et c'est ce que nous voulons démontrer, au printemps 2016, en dévoilant, département par département, le nombre de personnes gênées dans notre Région.

    Cette campagne d'affichage a besoin de votre soutien pour prendre tout son essor dans la Région Centre Val de Loire.

    Elle permettra de sensibiliser les institutions et le grand public à cette question qui n'est pas réservée aux personnes en situation de handicap.

    Si vous souhaitez soutenir activement cette opération, l'APF  lance une campagne de financement participative sur Internet. Pour participer à cette cagnotte, inscrivez-vous sur le site internet ci après :

    Cliquer sur ce lien

  • AGENDAS D’ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE

    40 ans d'immobilisme ca suffit.jpgLe Collectif déplore la faillite – prévisible ! - du dispositif gouvernemental

     


    En juillet 2015, le Parlement a adopté l’Ordonnance de la honte qui marque un tournant tragique dans l’histoire de l’accessibilité en France.

    Non content de déconstruire les objectifs initiaux de la loi 2005, cette Ordonnance instaure les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

    Ces Ad’AP engagent les propriétaires à échelonner la mise en accessibilité de leur ERP (Établissement Recevant du Public) et octroient deux nouveaux motifs de dérogations.


    Les propriétaires avaient jusqu’au 27 septembre 2015 pour déposer leur Ad’AP auprès de la préfecture.
    Indigné par une telle régression des droits, en dépit de sa forte mobilisation (manifestations, pétition, etc…), le Collectif pour une France accessible déplore aujourd’hui la faillite, certes prévisible (!), du dispositif gouvernemental !

    En effet, deux mois après, ce sont plus de 400 000 établissements sur environ 1 million qui n’ont pas déposés leur Ad’AP, soit près de 40% des propriétaires d’ERP qui sont dans l’illégalité !


    Face à cette faillite, le Collectif pour une France accessible demande une réelle mobilisation des pouvoirs publics pour une France accessible à tous !

    Pour lire le communiqué de presse

    cliquez ici