• PROJET DE LOI ÉLAN : Un recul pour l'habitat inclusif

    Plusieurs organisations[1] représentatives des personnes en situation de handicap et de lutte contre l’exclusion expriment leur totale incompréhension face au projet de loi relatif à l’évolution du logement et à l’aménagement numérique (ELAN) qui sera présenté au Conseil des ministres le 4 avril.

    Les mesures retenues à ce jour par le gouvernement  vont à l’encontre des besoins, quantitatifs et qualitatifs, des personnes en situation de handicap et des personnes âgées.

    De plus, elles sont en incohérence totale avec les autres politiques publiques engagées par le gouvernement (transformation de l’offre de services des personnes en situation de handicap, développement de l’habitat inclusif, de l’hospitalisation à domicile et en ambulatoire, …) ainsi qu’avec le vieillissement de la population.

     MAIS QUE PRÉVOIT CE PROJET DE LOI ?

    Le projet de loi prévoit en effet de réduire à 10% le nombre des logements neufs accessibles, au lieu de 100% aujourd’hui, ce qui constitue une grave régression sociale. Il condamnerait alors les personnes en situation de handicap et âgées à ne plus pouvoir accéder qu’à un peu plus de 2.000 logements neufs chaque année. 

    L’introduction de ce quota de logements est en outre discriminatoire et  en contradiction avec le droit des personnes à choisir librement leur lieu de vie (article 19 de la Convention de l’ONU relative au droit des personnes handicapées, pourtant ratifiée par la France en 2010).

    Pour toutes ces raisons, les associations alertent le gouvernement sur les difficultés accrues que risquent de rencontrer les personnes en situation de handicap et âgées pour accéder à un logement conforme à leurs besoins.

     Elles réitèrent enfin leur demande de voir les immeubles de trois étages et plus (au lieu de 4 étages actuellement) desservis par un ascenseur, aujourd’hui majoritaires, pour être accessibles aux personnes en situation de handicap et âgées, avec une approche universelle.

     

    [1] APAJH, APF, ATD Quart Monde, CFPSAA, FAS, Fédération nationale des associations de retraités, Fehap, FFAIMC, Fnath, GIHP, Unafam, Unapei, Uniopss

  • Du 26 au 29 avril au Chateau du Plessis

    La Délégation APF France handicap d’Indre-et-Loire  propose du théâtre Par et Pour Tous en partenariat avec le Château du Plessis.

     APF France handicap et le Groupe K. (Cie J. M. Cano Lopez) sont heureux de vous convier le jeudi 26 avril à 20h , au chantier ouvert de l’atelier de formation ACA, composé de personnes valides et de personnes en situation de handicap.

    Cet atelier explore les univers imaginaires de chacun. Des extraits de textes, des musiques, des images sont les supports de cette construction artistique et de cette belle aventure collective.

    Cet atelier, ouvert depuis novembre 2017,  réunit une vingtaine de stagiaires tous les vendredis après-midi au Château du Plessis.

    Lors de ce chantier, les stagiaires présenteront l’avancée de leurs travaux, à deux mois de la création prévue le 16 juin.

    En présence de l’équipe de APF France handicap et de ses partenaires, José Manuel Cano Lopez, metteur en scène et Matilde Thomas, comédienne et art-thérapeute en charge des ateliers, partageront avec vous la démarche suivie.

    D’autre part, pour tous ceux qui n’ont pas pu s’inscrire à cet  atelier, et afin de faire profiter un plus grand nombre de personnes, la Délégation APF France handicap d’Indre-et-Loire propose un stage de découverte théâtrale, ouvert à tous, du Jeudi 26 avril au Dimanche 29 avril 2018, de 14h à 17h. ( Inscriptions closes à ce jour)

    13 stagiaires se sont inscrits pour venir s’initier pendant ces 4 jours, à la pratique théâtrale adaptée.

     Si vous souhaitez assister à la soirée du jeudi 26 avril prochain,

    nous vous remercions de vous inscrire au 02 47 38 29 29

    Attention : Places limitées !

     

    Au plaisir de vous accueillir au Château du Plessis, à la Riche !

     

  • Changement dans l’ouverture de votre Délégation !

    a vos agendas.jpg

     

    INFORMATION

    aux adhérents, aux bénévoles,

    au public et aux partenaires

     

     

     Nous vous informons que les ouvertures au public

    des délégations APF France handicap

    du territoire Indre-et-Loire / Loir-et-Cher

    et du GEM-En Avant

    sont désormais assurées :

    du Mardi au Vendredi,

    de 9h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

    notamment pour la délégation APF France handicap 37

    (hors périodes de congés et/ou actions sur l’extérieur).

     

    Au plaisir d’œuvrer avec et pour vous !

     

    L’équipe de territoire

  • L’APF change de nom et de logo

    Logo bloc APF France handicap bichromie.jpg

    A partir du 18 avril 2018, l’Association des paralysés de France (APF) change de nom et devient APF France Handicap. Un nouvel élan pour notre association voté par les adhérents en juin 2017, dans le cadre de la modification de nos statuts.

    Notre association affiche également un nouveau visage en changeant d’identité visuelle. Notre logo, s’il conserve ses traits originaux, a été simplifié et modernisé. Il représente la personne en situation de handicap sous des traits plus dynamiques, actrice de ses choix et de sa vie.

    Ce changement de nom, l’année des 85 ans de notre association, marque notre volonté d’ouverture et de diversité sans pour autant oublier notre passé.

    APF France handicap, c’est l’ouverture vers d’autres types de handicap, au-delà de la déficience motrice, une ouverture déjà réelle dans de nombreuses structures de l’association.

    APF France handicap, c’est l’ouverture vers la société civile, notamment en tant qu’acteur de l’économie sociale et solidaire et investi dans le développement de solutions innovantes.

    Enfin APF France handicap, c’est l’ambition d’une association forte et unie qui porte des valeurs humanistes, militantes et sociales et défend un projet d’intérêt général, celui d’une société inclusive et solidaire.

    Ensemble, continuons à faire vivre nos valeurs et notre projet pour et avec les personnes en situation de handicap et leurs proches.

     Soyons toutes et tous, APF France handicap !